Aller au contenu

Érotique

Les termes anglais de « soft » et « hard » sont utilisés pour différencier la valeur de ces deux termes que l’on met dans le même domaine sémantique, l’érotisme étant « soft » et la pornographie « hard ». Comme la distinction entre « soft » et « hard » reste propre à l’appréciation de chacun, il est clair que l’utilisation dans le langage courant des termes de « pornographie » et « érotisme » rend difficile et souvent confuse toute analyse du sujet.

André Breton résumait cette question avec humour : « la pornographie c’est l’érotisme des autres ».